AccueilContacter la MairiePlan du site
Accueil Actualités Mieux comprendre votre facture d'eau

Mieux comprendre votre facture d'eau

Eau 253x190Suite à la réception de votre dernière facture d'eau, un certain nombre de Saint-Chéronnais ont interpellé la mairie pour tenter de comprendre l'augmentation constatée : + 36 % sur la facture globale entre juillet 2019 et janvier 2020.






En préambule, il est important de rappeler que votre facture d'eau est semestrielle et qu'elle comprend la facturation de plusieurs intervenants :

• Pour la gestion de l'eau potable : la commune et son délégataire Véolia,
• Pour l'assainissement : le SIBSO, devenu au 1er janvier 2019 le Syndicat de l'Orge suite à sa fusion avec le SIVOA,
• Pour la lutte contre la pollution et la modernisation des réseaux de collecte : l'Agence de l'eau Seine-Normandie.

Pour la part assainissement, les prix unitaires ont étonnamment baissé de 45 % entre janvier et juillet 2019 avant d'augmenter de 94 % entre juillet 2019 et janvier 2020 (donnant lieu à une hausse finale de 7 %). Nous ne pouvons malheureusement pas vous expliquer ces fortes variations, le Syndicat de l'Orge n'ayant fourni aucune information à ce sujet...

Pour la gestion de l'eau potable, si la part communale n'a pas changé (0,2897 € / m3), celle du distributeur Véolia a malheureusement augmenté, le m3 passant de 1,2029 € à 1,57 € sur votre dernière facture, suite au renouvellement de la Délégation de Service Public (DSP) au 1er juillet 2019.

Pour cette DSP, une mise en concurrence via un appel d'offres européen a été réalisée l'année dernière. Deux entreprises seulement ont répondu : Véolia et Suez. À la réception des offres, la mairie a demandé une renégociation des prix face à la hausse constatée des tarifs. Malgré ces négociations, la mairie n'a pu que limiter la hausse des tarifs du distributeur.

> Pour bien comprendre votre facture d'eau, il convient donc de comparer l'évolution des prix entre janvier 2019 et janvier 2020. Sur cette dernière année écoulée, le prix de l'eau a ainsi augmenté de 11 % et non pas de 36 %.