AccueilContacter la MairiePlan du site
Accueil Actualités Chantier Jeunes : une très belle réussite !

Chantier Jeunes : une très belle réussite !

20160415-chantier_jeune-253x190Grâce au chantier jeunes, ils nettoient les Closeaux et s'élancent dans la vie professionnelle !

 

 

 

 

Une approche multiple

En novembre dernier, Natacha, Tony et Damien avaient traité le déséquilibre écologique des berges dû à la très invasive « Renouée du Japon ». L’entretien des Closeaux s’est poursuivi ce printemps grâce à la seconde partie du chantier éducatif mené par Le Phare, qui a eu lieu du 11 au 14 avril.  

Au programme de Maeva, Jérémie, Dimitri et Daniel : prélever certaines plantes dans la zone humide des herbages, travailler sur les berges, entretenir la roselière et nettoyer les abords de l’étang. Un chantier utile qui leur permet en prime d’embellir un lieu qu’ils fréquentent. Dimitri vient régulièrement au skatepark avec ses amis, et alors qu'ils sont venus lui rendre visite pendant ce chantier il n'a pas hésité une seconde à les interpeller pour leur demander de mettre leurs canettes dans une poubelles.  "C'est à ça que cela sert, à sensibiliser les gens" nous dit-il, très lucide. 

De plus en plus de partenaires

Le Phare, Action Emploi, l'Epinoche du Val d'Orge, le Sibso, la mairie : initiés il y a 10 ans, les chantiers jeunes attirent de nouveaux partenaires d'années en années. La présence des bénévoles et professionnels des espaces verts et des zones humides est un réel plus tant pour le projet que pour les jeunes : ainsi accompagnés par des profils très hétéroclytes, les nombreux échanges sont variés et intéressants.  "Les gens de l'Epinoche et du Sibso nous ont beaucoup aidé" , assurent les 4 jeunes d'une même voix. 

 20160415-chantier_jeune-livraison-montage

L'insertion soci-professionnelle en ligne de mire

Tout en transmettant à ces jeunes des notions de protection de l’environnement, ce travail de 4 jours permet un accompagnement vers l’insertion socio-professionnelle . Obervés de près par les éducateurs du Phare sur de multiples critères, les 4 jeunes ont bel et bien transformé cet essai. Si Dimitri envisage un avenir dans la sécurité et Maeva dans l'animation ou la petite enfance, Daniel et Jérémie se verraient bien trouver du travail dans les espaces verts.

Motivation renouvelée

Le chantier leur a donné à chacun une nouvelle motivation pour décrocher un emploi. Salaire, vie sociale, besoin de sortir de chez soi : tous les quatre sont désormais déterminés à trouver durablement ce qu'ils ont touché du doigt pendant 4 jours sur le chantier.  "C'est bien de rester parfois à la maison, mais pas tout le temps sinon on ne fait plus rien" nous confie Daniel. "C'est mieux de sortir, faire connaissance avec d'autres personnes et gagner de l'argent". 

Maeva en tire une grande motivation pour son objectif professionnel : après une expérience de serveuse au McDo qu'elle a arrêté très rapidement, elle se trouvait dans une phase de démotivation. "Venir sur le chantier m'a remotivé pour mon objectif qui est d'obtenir le Bafa afin de devenir animatrice. Cela m'a appris beaucoup de choses car je ne connaissais pas les espaces verts. J'ai découvert, j'ai appris et j'en suis fière !" 

 20160415-chantier_jeune-531x353